Exposition Léon Belly, un peintre orientaliste en Sologne

(Dernière mise à jour: 20 décembre 2017)
Carte non disponible

Date / Heure
Date(s) - 02/12/2017 - 22/01/2018
0 h 00

Emplacement
Office de Tourisme de Sologne - Bureau de Salbris

Catégories


À Salbris, une exposition consacrée au peintre Léon Belly, un orientaliste en Sologne

Léon Belly (1827-1877) peintre à la fois orientaliste réputé et issu de l’École de Barbizon, avait finalement élu domicile en Sologne

Léon Adolphe Auguste Belly, artiste peintre né en 1827 à Saint-Omer, dévoile très tôt un talent pour le dessin et la peinture. Dans un premier temps étudiant de Constant Troyon à Paris, il rencontre Théodore Rousseau qui l’oriente vers la peinture de paysages à l’École de Barbizon.
Par la suite, ses séjours en Egypte au cours des années 1855 à 1858, et les paysages qu’il exécutera alors, l’amèneront à peindre des compositions orientalistes qui lui vaudront un réel succès. Il obtint en 1861 la médaille de 1ère classe au Salon pour son œuvre
« Pèlerins allant à La Mecque »
Léon Belly est décoré de la Légion d’honneur en 1862. La même année, l’État français achète le tableau et le présente au musée du Luxembourg. En 1881, il est sur les murs du Louvre, puis en 1949 au Musée des Arts d’Afrique et d’Océanie à Paris avant de rejoindre, en 1993, le Musée d’Orsay où il est exposé aujourd’hui.

Le 30 juillet 1867, Léon Belly tombé sous le charme de la Sologne achète Montboulan

La Sologne fut dès lors pour lui source d’inspiration et de bonheurs multiples que l’on retrouve merveilleusement exprimés dans sa correspondance (non encore publiée).

Lettres de Léon Belly à sa mère

Montboulan, 20 novembre 1867

« […] la campagne me paraît tous les jours plus belle ; la lande du Briou est admirable en ce moment, avec ses futaies éparses ; ce ton de rouille des feuillages et bruyères tracé sur les teintes grises et moussues des troncs d’arbres, ce ciel gris plombé avec quelques traces d’or a l’horizon, tout cela a un caractère âpre et sévère qui attache ; le soir, la rivière scintille à l’ombre des vieux chênes, reflétant les lueurs du couchant ; combien de belles études à faire lorsque j’aurai du loisir. »

« Le gué de Montboulan, en Sologne » 1877

Photo (C) RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski

Le 16 juillet 1867

« J’ai fait venir 4 grandes toiles de Paris pour faire des paysages de Sologne : l’un dont j’ai
trouvé le motif sous les grands chênes qui sont en face de la maison, représente un dessous de bois avec la lande dans le fond, un effet de lumière entre les arbres, et un troupeau de vaches dans les bruyères, les houx et les fougères, le second est une grande lande presque nue avec des étangs dans le fond et un troupeau de moutons. Le troisième, un étang bordé de roseaux et de nénuphars traversé par un troupeau de vaches… et le quatrième est encore à trouver ! »

 

Merci à Aude Tymowska pour la transcription de la correspondance de son aïeul.

Une exposition de très grande qualité

Dans les locaux rénovés de l’Office de tourisme, les œuvres de Léon Belly sont présentées dans la salle d’exposition qui porte désormais son nom et qui fut inaugurée officiellement le 2 décembre dernier, en présence de nombreux descendants du peintre.

Cette exposition rassemble de grandes huiles sur toile du maître : paysages de Sologne ou d’ailleurs marqués par l’École de Barbizon, portrait de sa femme née Laure Klose…  mais aussi des études orientalistes ou d’autres dessins au style incisif comme ces études d’arbres aussi sobres que puissantes.

Et des souvenirs aussi, telle cette photo de ses fils prise à l’embarcadère sur la Sauldre, ou cette gravure dédicacée par Pierre Puvis de Chavannes, un portrait dessiné de Léon Belly vers 1860 par Laurent-Charles Maréchal, chef de file de l’École de Metz ou encore un émouvant portrait photographique du peintre (daguerréotype).

Autant d’œuvres exceptionnellement prêtées par la famille à venir admirer sur place de toute urgence !

Plus sur Léon Belly

fr.wikipedia.org – en.wikipedia.org

L’exposition Léon Belly est organisée par la Ville de Salbris
Pour toute information sur la saison culturelle ou candidature en vue d’exposer, s’adresser au service culturel de la ville de Salbris : evenements@salbris

Pratique

du 2 décembre au 22 janvier
(fermeture du 24 décembre au 8 janvier inclus)
Salle d’exposition Léon Belly – Office de Tourisme de Sologne – Bureau de Salbris
27 boulevard de la République – 41300 Salbris
Horaires
Renseignements : 02 54 97 22 27

Article précédentBalade de Noël en Sologne
Yseult Carré
Ayant vécu tour à tour à Paris, en Normandie, Angoumois, Provence, je suis peintre et travaille à promouvoir le tourisme en Sologne où j'habite avec bonheur depuis quinze ans. L'essentiel de mon temps libre est consacré à l'image (peinture et photo), à la nature, mais aussi à la collecte d'ouvrages, d'informations, d'expériences, d'images (forcément) relatifs à la Sologne et au Quercy, mes deux biotopes. L'envie de faire découvrir ce territoire solognot, ô combien insolite et encore mal connu, m'a incitée à vous le présenter sous ses aspects « nature et culture ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez inscrire votre commentaire!
Veuillez inscrire votre nom

wp-puzzle.com logo