(Last Updated On: 15 octobre 2018)

Le Jardin de sculptures

Du 2 au 17 septembre, la Biennale de Sologne, exposition à ciel ouvert dédiée à la sculpture d’art contemporain en paysage, s’enrichit d’un jardin de sculptures de 10 hectares

Le thème de la 5e Biennale de Sologne : « Quand les doutes deviennent forme »

« Le doute est à l’origine de la liberté
intellectuelle et de la sagesse de l’artiste.
Douter c’est examiner, c’est démonter et remonter les idées comme des rouages, librement et sans précipitation, contre les certitudes puissamment ancrées en chacun de nous. »

Stanley Neff
Commissaire d’exposition du Jardin de Sculptures et d’Artrimoine

Le jardin de sculptures

Depuis le début de l’été vous avez pu suivre la grande exposition insolite à ciel ouvert qu’est la Biennale de Sologne, via son parcours de balade entre nature et culture, ARTRIMOINE, mais depuis le 2 septembre (et jusqu’au 17),

le jardin de sculptures, c’est quelques 10 hectares supplémentaires où découvrir une centaine d’œuvres

Le jardin de sculptures, 10 hectares supplémentaires où découvrir une centaine d’œuvres « […] dans une mise en scène inventive, née du dialogue entre les œuvres, la nature et les lieux […] » au sein du magnifique parc d’un château privé de Sologne ouvert au public à cette occasion, le château de La Motte à Chaumont-sur-Tharonne

« Grand nœud » de Michel Schmid devant le château de La Motte à Chaumont-sur-Tharonne -Jardin de sculptures de la Biennale de Sologne 2017 - crédit photo copyright Yseult Carré
« Grand nœud » de Michel Schmid devant le château de La Motte à Chaumont-sur-Tharonne – Jardin de sculptures de la Biennale de Sologne 2017 © Yseult Carré

Un aperçu ci-après de la diversité offerte par le Jardin de sculptures. Ceci n’a bien évidemment rien d’exhaustif, il est donc urgent de s’en faire une idée par soi-même in situ (avant le 17 septembre)

Dans le parc du château de La Motte, trois lieux :

  • les sculptures monumentales

Pierre Yermia « Grande figure debout » (détail) - Jardin de sculptures de la Biennale de Sologne 2017 copyright Yseult Carré
Pierre Yermia « Grande figure debout » (détail) – Jardin de sculptures de la Biennale de Sologne 2017 © Yseult Carré

« Le Doute » de Francine Garnier (juste une infime partie)

 

Michel Audiard « Fourmi » (détail) - Jardin de sculptures de la Biennale de Sologne 2017 copyright Yseult Carré
Michel Audiard « Fourmi » (détail) – Jardin de sculptures de la Biennale de Sologne 2017 © Yseult Carré

 

Quelques uns des « déséquilibres stables » de Félix Valdelièvre - Sans titre - 5e Biennale de Sologne copyright Yseult Carré
Quelques uns des « déséquilibres stables » de Félix Valdelièvre – Sans titre – Jardin de sculptures de la 5e Biennale de Sologne

Michel Schmid et son « Double variable » qu’il a bien volontiers mis en mouvement pour des visiteurs un peu curieux

  • les petits formats dans une galerie éphémère

Isabelle Fauve-Piot « Conscience de l'être 5 » (détail) - Jardin de sculptures de la Biennale de Sologne 2017 copyright Yseult Carré
Isabelle Fauve-Piot « Conscience de l’être 5 » (détail) – Jardin de sculptures de la Biennale de Sologne 2017
Julien Guarneri « Verrouiller évolution V » (détail) - Jardin de sculptures de la Biennale de Sologne 2017 copyright Yseult Carré
Julien Guarneri « Verrouiller évolution V » (détail) – Jardin de sculptures de la Biennale de Sologne 2017 © Yseult Carré
  • une rétrospective de l’œuvre monumentale de Jacky Coville, invité d’honneur de la 5e Biennale de Sologne

    L’œuvre monumentale de Jacky Coville, invité d’honneur de la 5e Biennale de Sologne, est mise en scène dans le parc du château de La Motte par la Galerie Capazza

Rétrospective Jacky Coville par la Galerie Capazza - Jardin de sculptures de la Biennale de Sologne 2017 crédit photo copyright Yseult Carré
Rétrospective Jacky Coville – Galerie Capazza – Jardin de sculptures de la Biennale de Sologne 2017 © Yseult Carré

À propos des artistes du Jardin de sculptures

les artistes du Jardin de Sculptures

Julien Allègre // Philippe Amiel // Nausica Amouroux-Favart // Michel Audiard // Enrico Benetta // Jonathan Bernard // Bruno Bienfait // Sophie Billard // Eric Bonnot // Guillaume Castel // Jacky Coville // Nicolas d’Olce // Laurent Dufour // Christophe Du-mont // Frédérique Fleury // Yvette de la Fremondière // Françine Garnier // Philippe Gourier, Julien Guarneri // Pierre Jaggi // Wladyslaw Kasprzyk dit Waj // Alban Lanore // Etienne Magen // Cristina Marques // Françine Michel // Jean-Paul Moscovino // Jean-Marc de Pas // Thoma Ryse // Michel Schmid // Arno Sebban // David Siboni // Marine de Soos // Charlick de Ternay // Daniel Tihay // Lionel Tonda // Félix Valdelièvre // Lisa Vahno // Véronique Wirth // Pierre Yermia

MÉDIATION CULTURELLE de 10h à 18h tous les jours

Jusqu’au 17 septembre de très compétents et diligents médiateurs culturels vous proposent de vous renseigner et même de vous accompagner, si vous le souhaitez, à la rencontre des sculpteurs du Symposium ou à la découverte du jardin de sculptures. Ces cinq étudiants en école d’art vous accueillent ainsi tous les jours de 10 à 18h, juste à côté de l’église Saint-Étienne sous le caquetoir, en compagnie de Marie-Louise, une solognote un peu bavarde (ils vous expliqueront) ou à l’entrée du jardin de sculpture. Ils répondront à toutes vos questions ou vous donneront envie de leur en poser en toute simplicité et convivialité, dans l’esprit de la Biennale de Sologne.

Agathe Chevallier, médiatrice culturelle, - 5e Biennale de Sologne copyright Yseult Carré
Agathe Chevallier, médiatrice culturelle – Accueil de la 5e Biennale de Sologne

Vous pourrez aussi vous y procurer le catalogue de cette 5e Biennale de Sologne (10€), des cartes postales, des marque-pages ou autres stylos aux couleurs de la biennale.

Tous les médiateurs culturels :

Louise Baranger – École internationale des métiers de la culture et du marché de l’art
Agathe Chevallier – École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon
Vincent Combes – Université d’Histoire de l’art à Bordeaux
Bastian Knoller – École d’Enseignement Supérieur d’Art de Bordeaux
Louise Quere – École d’Art et de culture de Lyon

En off cette année, au cœur du village, la Forge et l’Atelier de Fanny sont ouverts au public

Exposition de peinture à La Forge Atelier du peintre Fanny à Chaumont-sur-Tharonne - En off de la 5e Biennale de Sologne du 2 au 17 septembre - crédit photo copyright Yseult Carré
Exposition de peinture à La Forge Atelier du peintre Fanny à Chaumont-sur-Tharonne – En off de la 5e Biennale de Sologne du 2 au 17 septembre © Yseult Carré

Fanny, artiste peintre solognote de souche – sa famille arpente ce beau pays depuis le XVIIe siècle – ouvre exceptionnellement les portes de la forge familiale où elle a installé son atelier depuis de nombreuses années.
L’occasion pour vous de découvrir les œuvres du peintre en même temps qu’un lieu de travail du métal resté dans son jus tel que le dernier forgeron du village l’a laissé. Avec un peu de chance, vous tomberez sur lui lors de votre visite…

La forge, pittoresque bâtiment du XVIe siècle, est on ne peut plus facile à trouver au cœur du village de Chaumont-sur-Tharonne, juste à côté de l’église Saint-Étienne 

Exposition de peinture à La Forge Atelier du peintre Fanny à Chaumont-sur-Tharonne - En off de la 5e Biennale de Sologne du 2 au 17 septembre - copyright Yseult Carré
Exposition de peinture à La Forge, Atelier du peintre Fanny à Chaumont-sur-Tharonne du 2 au 17 septembre

Reportage de France 3 Centre Val de Loire

Reportage de France 3 Centre Val de Loire sur place au Jardin de sculptures en compagnie de Micheline Bourny-Thaumiaux, Présidente de Sculpt’en Sologne
Réalisation : Flavien Texier, Etienne Breil et Philippe Royen

Épisode N° 1

Épisode N° 2 avec interviews de deux des sculpteurs participants, Jean-Marc de Pas et Jean-Paul Moscovino

Épisode N° 3
Le 9h50 de France 3 Centre-Val de Loire d’Eloise Bruzat et de Jérémy Allebée :
– (21:09) interviews de Stanley Neff, Commissaire d’exposition du Jardin de Sculptures et d’Artrimoine et de Michel Schmid avec son « Doute »
– (31:27)  interview d’Élisabeth Larousse, Vice-présidente de Sculpt’en Sologne et présentation du Symposium
– (40:23) interview de Pierre Yermia  

© France 3 Centre-Val de Loire

PRATIQUE

  • Vous avez jusqu’au 17 septembre pour venir admirer les œuvres exposées
  • Pour préparer votre visite, vous pouvez feuilleter l’excellent catalogue de la 5e Biennale de Sologne ici – vous pourrez bien sûr vous le procurer sur place (10€)
  • N.B. : pour les personnes à mobilité réduite, des voiturettes électriques sont proposées par les médiateurs pour le Jardin de sculptures et pour le Symposium – se renseigner sous le caquetoir à côté de l’église
  • Pour toute question : Sculpt’en Sologne

Le SYMPOSIUM :
Accès libre jusqu’au 17 septembre sur le parvis de l’église Saint-Étienne de Chaumont-sur-Tharonne (centre du village)

Le JARDIN DE SCULPTURES :
Accès libre jusqu’au 17 septembre dans le parc du château de La Motte à Chaumont-sur-Tharonne (sur la route d’Yvoy-le-Marron à la sortie du village)

La visite de la FORGE :
Accès libre de 15h à 18h Place Robert Mottu juste à côté de l’église à Chaumont-sur-Tharonne

ARTRIMOINE :

Accès libre dans 16 communes de Sologne jusqu’au 17 septembre (voir carte)

POUR VOUS RESTAURER MUM’S GALETTE vous accueille tous les jours devant l’église

Mum's galette devant l'église de Chaumont-sur-Tharonne - Biennale de Sologne copyright Yseult Carré
Mum’s galette devant l’église de Chaumont-sur-Tharonne – Biennale de Sologne

À propos de l’association Sculpt’en Sologne

Association Sculpt’en Sologne
10 rue de Romorantin – 41600 – Chaumont-sur-Tharonne
contact@sculptensologne.com
www.sculptensologne.com
À suivre sur : Facebook – Instagram – Pinterest – Twitter – Youtube

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

wp-puzzle.com logo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.