Où et comment cueillir des champignons dans la vallée de la Loire

Où et comment trouver des champignons en Val de Loire ? Comment garantir la meilleure récolte de cèpes, coulemelle, girolle, rosé ? loirexplorer.com vous donne des recettes et des conseils pratiques.

champignons vallée de la Loire bolet
Bolet à chair jaune – photo par imagii de Pixabay
5
(1)
(Mis à jour le: 13 octobre 2020)

L’automne et le printemps sont les saisons bénies où l’on va cueillir des champignons. Oui mais où en trouver, notamment dans la région Centre Val de Loire ? Pour s’assurer du résultat, il faut d’abord bien comprendre ce que sont un bolet, une coulemelle, un faux mousseron… Le champignon en lui-même, est le réseau de simili racines ou mycélium, que vous pouvez apercevoir en grattant la terre autour d’un cèpe, d’une girolle. En l’espace d’un pas, l’ensemble peut mesurer jusqu’à, tenez-vous bien, 400 kilomètres et peser jusqu’à 1500 kg. Comment faire pour être plus sûr de trouver des champignons ? Le Loir et Cher avec la Sologne est couvert de bois appropriés mais les départements du Cher, l’Indre, l’Indre et Loire, le Loiret et Eure et Loir font également le bonheur des amateurs. En forêt, une fois n’est pas coutume, Il faut regarder au-dessus de sa tête. Et puis, lesquels sont des champignons comestibles ? Dans quelles conditions garantir la meilleure récolte de champignons ? Evidemment, la météo rentre en jeu dans cette histoire.

Rencontrez des êtres extraordinaires

Ne soyez pas rebuté par ces premières explications, c’est peut-être plus simple qu’il n’y paraît si vous savez comment pousse le mycélium. Autant vous avouer, le processus est extraordinaire ! A tel point que l’on en vient à se demander si l’espèce dominante sur Terre est vraiment l’homme ou si ce n’est pas plutôt… Le champignon ! En effet, celui-ci pourrait bien jouer un rôle déterminant dans l’évolution de la vie.

Qu’est-ce qu’un champignon exactement ?

champignon toxique
Mycène à pied rouge (toxique) Photo par adege de Pixabay

Entendons-nous bien, le champignon n’est ni une plante (il ne produit pas de photosynthèse), ni un animal. Il représente le troisième type, ce que l’on appelle fungi. Le champignon que nous cueillons n’est que l’organe reproducteur, libérant les spores (cellules reproductives). En réalité, ce sont des sortes de filaments qui constituent ce drôle d’être. Les champignons que vous consommez, les eumycètes ou « vrais champignons » sont tout de même de proches parents des animaux, étonnant, non ? Pour vivre, ils doivent s’alimenter comme eux, soit en décomposant de la matière morte, soit comme parasites, soit en s’associant avec un organisme chlorophyllien, tels les arbres justement. Les filaments, broient le bois, les roches à la recherche de nourriture. S’incrustant dans les racines et pénétrant même jusque dans les cellules des feuilles, ils apportent à la plante les minéraux dont elle a besoin et en échange, celle-ci leur fournit des sucres.

Lisez aussi  Où trouver la Salamandre tachetée, du mythe à la réalité !

Corrigeons les idées reçues sur les champignons

  • Ce ne sont pas des végétaux.
  • Pour trouver des champignons, mieux vaut d’abord regarder les arbres.
  • Le champignon n’est que l’organe reproducteur de cet être.
  • Il ne faut pas couper le champignon mais l’arracher car le pied sous terre va pourrir et infecter tout le réseau de mycélium.

Les champignons sont vraiment insolites

De tout temps, les champignons ont attiré les humains par leurs propriétés mystérieuses, sans doute parce que certains d’entre eux sont hallucinogènes et souvent utilisés comme remède. Ainsi le célèbre homme préhistorique Ötzi, retrouvé dans les Alpes, transportait sur lui un morceau d’amadouvier.

  • champignon Termitomyces titanicus
    Termitomyces titanicus – Blimeo / CC BY-SA
    Il y aurait près de 10 millions d’espèces dont 5000, reconnus comme étant comestibles.
  • L’armillaire d’Ostoya (Armillaria ostoyae) serait le plus grand organisme vivant. Un individu couvrant une surface de 8,9 km2 a été trouvé en Oregon, dans l’ouest des États-Unis. Le champignon était vieux de plus de 2 400 ans.
  • Le mycélium de l’Armillaria bulbosa, peut atteindre 10 tonnes sur une surface de 5 hectares et vivre 1500 ans.
  • Termitomyces titanicus est le plus grand champignon comestible sur terre avec un « chapeau » atteignant un diamètre d’un mètre.
  • Le Botrytis cinerea ou pourriture noble se développe sur le raisin et permet la production de certains vins comme le riesling ou le sémillon.

Les champignons seraient les maîtres de l’évolution de la vie sur Terre

Mycorhizes de champignon Amanite
Mycorhizes d’Amanite – Ellen Larsson / CC BY

Alors, délicieux ces champignons du Val de Loire, en réalité ils sont beaucoup plus que cela. Ils sont prodigieux car ils ont joué un rôle capital dans le début et l’évolution de la vie sur Terre. Le dernier ancêtre commun entre animaux et champignons daterait d’environ 670 millions d’années. La racine associée au champignon est, quant à elle, apparue sur terre il y a environ 450 millions d’années. A cette époque, les plantes marines essayaient de conquérir le milieu terrestre. Elles avaient besoin de racines pour se nourrir d’eau et de sels minéraux. Peu efficace de prime abord, elles reçurent un sérieux coup de main en s’associant aux champignons pour former les premières mycorhizes par l’intermédiaire des filaments du mycélium.

Lisez aussi  fête des anes dans le Berry en photos

Si les champignons n’avaient pas évolué, nous ne serions pas là

dinosaure lors de l'inxctinction de masse
Image par freakwave_ de Pixabay

Lors des grandes extinctions, les champignons, utilisant les victimes comme composte, auraient ramené la vie sur Terre. Cependant, d’après certaines théories, seuls les animaux à sang chaud auraient résisté aux maladies fongiques. Ceci aurait permis l’émergence des mammifères, nos ancêtres ! Et puis, n’oublions pas que chaque jour, nous absorbons quantités de spores de champignons qui se développent dans notre organisme. Or, s’ils peuvent entraîner des maladies, les champignons sont également à l’origine de nombreux médicaments dont la pénicilline. Celle-ci a contribué au triplement de la population mondiale.

Les champignons faciliteraient la communication entre les arbres

Ces filaments, en aidant à la croissance et la liaison des arbres entre eux, auraient largement contribué au développement des grandes et hautes forêts. En constituant un véritable wood wide web, une toile gigantesque, ils faciliteraient leur communication, notamment face à un danger. Vous comprenez maintenant quel trésor se trouve caché sous vos pieds.

Comment trouver des champignons dans la Vallée de la Loire

A chaque arbre son champignon préféréconseils pratiques champignons

Voici le secret qu’attendent beaucoup d’entre nous dans l’espoir d’un bon repas. Afin d’arriver à maturité, les champignons ont besoin de 7, 12 parfois 14 jours après la pluie ou l’orage. Après une ondée, les bois peu humides constituent les premiers repères de champignons. Au contraire, en période de fortes averses, préférez les forêts sablonneuses. Or, la région Centre Val de Loire est la sixième région la plus boisée de France. Pour trouver un coin à champignons, guettez donc sapins, chênes, châtaigniers, hêtres ou encore épicéas dans les zones ombragées, riches en mousse. En début de saison, surveillez les bordures de ruisseaux, les bas-côtés des chemins et des prés. Sachez également que certains cèpes aiment un coup de froid pour pousser.

  • Dans les forêts de feuillus, vous trouverez des cèpes, des trompettes de la mort ainsi que des girolles qui affectionnent aussi les résineux. Cherchez les bolets plutôt au pied des chênes, châtaigniers et hêtres.
  • En lisière des bois, dans les herbes ou à proximité des arbustes, vous débusquerez peut-être des coulemelles.
  • Dans les prairies, vous découvrirez le rosé des prés.
Lisez aussi  Les mottes castrales, comment sont-elles devenues des châteaux de la Loire

Quels champignons ramasser

Voici une liste des champignons comestibles en Europe (cliquez ici) ainsi qu’une application pour smartphone (Attention, leur identification peut ne pas suffire et nécessiter confirmation par votre pharmacien). Télécharger Inaturalist (Android et Iphone)

Attention, de nombreuses espèces comme les morilles sont comestibles uniquement à l’état cuit. Apprenez à reconnaître les champignons en cliquant ici.

Le champignon se cultive aussi en Val de Loire

Il reste quelques caves champignonnières troglodytiques comme la Cave des Roches, qui en cultivent en région Centre, notamment dans la Vallée du Cher. Outre la présence d’un village souterrain entièrement sculpté, vous pourrez y déguster cru le vrai champignon de Paris, pour mieux apprécier la volupté de son gout. Nous vous garantissons un grand moment de gastronomie. Voici 10 recettes dont la fameuse omelette aux champignons. Vous voulez faire pousser vos champignons, regardez cette vidéo.

Comment garantir sa prochaine récolte

  • Laissez sur pied des troncs et des branches de bois mort au sol.
  • N’arrachez pas la mousse, important réservoir d’humidité nécessaire aux champignons.
  • Nettoyez votre cueillette sur place et ne ramassez pas tous les champignons d’un même endroit afin que leurs spores puissent se développer.

 

Tout ce que vous voulez savoir sur les champignons en vidéo

Comment cet article a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour le noter !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

Pas de vote jusqu'à maintenant ! Soyez le premier à noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

wp-puzzle.com logo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.