Les mottes castrales, comment sont-elles devenues des châteaux de la Loire

Les mottes castrales :Suite de notre article sur les invasions vikings comme moyen insolite de découvrir les châteaux de la Loire, nous découvrons maintenant les mottes castrales et poursuivons notre voyage de Tours à Vierzon.

motte castrale devient le château de la Loire château de Selles sur Cher

Des mottes castrales, futurs châteaux de la Loire ont été construites à cause des vikings

Les mottes castrales sont ici reconstituées. Cliquez sur la flèche au centre: Vous pourrez découvrir pour la première fois la motte castrale en 3D. Avec votre souris, tournez le modèle comme vous voulez et zoomez – Reconstitution d’une motte castrale
by chemins.phil.et.lou
on Sketchfab

Comment les mottes castrales deviennent des châteaux de la Loire

Les mottes castrales protègent des vikings. Lisez notre article qui vous fera redécouvrir d’une façon insolite les châteaux de la Loire à la poursuite des vikings. Vous revivrez cette aventure en remontant la Loire et ces affluents, fuyant vous-même ce terrible fléau. Devant les attaques répétées, l’armée carolingienne devient trop lourde pour répondre aux rapides raids vikings. A Angers Tours, Selles sur Cher, etc, les seigneurs édifient des mottes castrales. On peut en apercevoir encore quelques fois comme à Doué-la-Fontaine.

Comment reconnaître les mottes castrales

Imaginez des petites collines dont la hauteur se situe entre 4 et 15 mètres avec un diamètre de 30 mètres à la base et 10 m au sommet. Attention  à ne pas les confondre avec des tumulus. Cependant vers l’an mille, progressivement, le seigneur assurant la protection militaire et commerciale de la ville. Les mottes castrales deviennent des châteaux forts et à la Renaissance… De magnifiques châteaux de la Loire.

Tours est sauvée par une relique

mottes castrales et vikings église Saint Martin le Beau invasions vikingsReprenons le cours de notre aventure. Rappelez-vous, nous avons fuit Ussé. Nous devinons qu’un des objectifs des chefs Vikings est Tours mais trop tard. Nous arrivons en 903 alors qu’ils montent à l’assaut de la Ville. Les défenseurs sont entrain de perdre pied. Soudain, nous apercevons les moines qui avancent en procession parmi les soldats, montrant les reliques de Saint Martin. Miracle ! Les assiégés reprennent confiance. Ils font fuir les vikings à quatre lieues de la ville où ils les massacrent. C’est ainsi que l’église Saint-Martin-de-la-guerre (sanctus Martinus de Bello) devenu Saint-Martin-le-Beau sera édifiée sur le champ de bataille.

ou observer le brame du cerf loirexplorer.comSi vous voulez découvrir la vieille ville de Tours de façon insolite, visitez la avec des greeters. Ce sont des habitants passionnés par leur ville, partageant leurs endroits préférés, leurs coups de cœur et leurs anecdotes.

château de Selles sur Cher
château de Selles sur Cher reconstruit par Philippe de Béthune ancienne motte castrale

A Selles sur cher, un Comte s’empare de la ville pour la protéger des raids vikings

Nous voguons désormais sur le Cher, à Selles sur Cher précisément, en 935. Thibault le tricheur, comte de Blois est venu attendre de pied ferme la flotte des envahisseurs vikings. Il décide de construire la motte castrale qui deviendra le Château de Selles sur Cher et en profitera pour s’approprier, en paiement, la Seigneurie de Selles.

ou observer le brame du cerf loirexplorer.comLe Château de Selles sur Cher, un des rares monuments à présenter plus de mille ans d’histoire, recèle quelques trésors dont des peintures murales du XVIIe siècle?

langskip bateau pour les invasions barbares vikings
Haithabu Erik Steuermann – licence creativecommons-nc-nd/2.0

La force des vikings : leur fameux langskip

Leurs bateaux étaient une innovation technique considérable. Avec un profilage génial, leur knörr (navire marchand), snekkja (bateau de guerre) karv(petit) épousaient totalement la forme des vagues. Leur faible tirant d’eau permettait de naviguer aussi bien sur mer que sur nos rivières, plus navigables qu’aujourd’hui. Mais de là à dire que ces hordes vikings déferlaient avec des centaines de bateaux… 80 arbres environs étaient nécessaires pour construire un langskip. Chaque navire viking emportait entre 50 et 70 hommes.

Vierzon vu d'une montgolfière où se trouvait une haga motte castrale
Par Bench18100 — Travail personnel, CC BY-SA 4.0

Vierzon serait devenue une ville viking

Continuons notre remontée du Cher et enfonçons nous dans la Sologne, en 856. A notre grande surprise, nous tombons sur une « haga ». Ce poste d’observation, ressemble à une motte castrale. Les redoutables chefs vikings Bier Coste de Fer (ainsi nommé parce qu’il portait une armure) et Hastein l’ont construite à l’endroit où l’Arnon et Yèvre se jettent dans le Cher. Certains vont même jusqu’à affirmer que ce lieu deviendra Vierzon (venant du nom Bier).

ou observer le brame du cerf loirexplorer.comA Vierzon, ne manquez pas un monument pour le moins insolite. Un auditorium Art-Déco se trouve dans un parc du même style, déjà existant. Il a été réalisé par Henry Karcher, architecte Angevin. Il s’agit d’un kiosque à musique, qui permet le jeu en extérieur. Il abrite une fosse d’orchestre mais également des loges et une scène. Vous remarquerez les divers éléments décoratifs et les ornements du côté et de l’arrière de cet auditorium. Les colonnes sont intégralement couvertes de mosaïques. Les portes en ferronnerie exploitent des motifs floraux. Jardin de l’abbaye, 2 Rue de l’Abbaye, 18100 Vierzon.

Nevers est victime de la négociation pour libérer Paris

chateau de Nevers invasion barbare vikingNe voyant plus comment échapper aux vikings, nous parcourons dans un dernier effort plus de vingt lieues (108 km). Nous réfugier à nouveau sur la Loire à Nevers, en 886 exactement. Mais pour notre malheur, cette ville de 4 et 6000 habitants, est victime de la négociation de l’empereur Louis le gros. En effet, celui-ci autorise aux viking, le sac de la Bourgogne contre la levée du siège de Paris.

ou observer le brame du cerf loirexplorer.comDétruits pendant la deuxième guerre mondiale, les nouveaux vitraux de la cathédrale de Nevers sont surprenants. Ils constituent vraiment un exemple d’aménagement moderne réussi, à voir absolument.

Que sont devenus les envahisseurs vikings de la Loire, de l’Indre et du Cher

Les historiens pensent qu’à partir de 900, on entre dans une nouvelle phase des invasions barbares. Les vikings s’installent et lorsque le roi accorda à Rollon la Normandie en 911, ils deviennent des « Normands »,  finissant par s’intégrer. Certains auteurs prétendent même qu’une partie de la noblesse Berrichonne serait d’origine viking. Les mottes castrales laisseront bientôt place aux châteaux forts.

Dans le langage également, on retrouve les traces des Vikings

Ainsi le nom la « haye » (haga en viking) signifie postes de garde et d’observation entouré d’un enchevêtrement de troncs d’arbres et de branchages pour le protéger. Il donnera la haie de nos champs. Bien des termes marins comme bâbord, tribord semblent également d’origine viking. Une grande partie de ces « northmans » serait cependant retournée dans les contrées scandinaves lorsque la France s’est mieux organisée. Les vikings  incitèrent donc au développement de la féodalité qui favorisera la construction de châteaux de la Loire. L’importance des invasions vikings dans l’Histoire de France pourrait être, décidément, plus grande qu’on ne pense.

A vous de continuer l’aventure en partageant commentaires et photos

Il existe d’autres lieux concernés par les invasions barbares vikings sur la Loire. Nous enrichirons ce sujet par de nouveaux articles au fil des découvertes. Vous pouvez nous aider en nous envoyant vos commentaires et vos photos.

6 Commentaires

  1. Au sud d’Angers, une rivière est parallèle à la loire (Le louet vers le Pont de Cé). elle a été développée par les francs pour détourner le débit la loire et éviter que les bateaux vikings installés à Angers puissent remonter la loire et piller les villes de bord de Loire.
    Bref, plus de mille ans plus tard, la nature a encore des signes du passage des vikings.
    j’avais lu aussi que les francs enlevaient les enfants vikings pour éviter que leurs parents s’installent dans ce coin et pour les faire fuir de ce lieu invivable pour eux sous les harcellements des francs.

    une très belle animation d’un musée australien sur les vikings. ils n’ont pas oublié nos ancètres vikings de la Loire (qui devaient aimer le vin d’anjou ou meme bourgogne, visiblement) : http://resources.anmm.gov.au/kiosks/www_vikings/Viking_Traders_v5.1.swf

  2. Article très interessant et original !
    on a, en effet, oublié une partie de cette histoire de la loire.
    et pourtant un état viking a été fondé en 919 et a duré 28 ans entre Nantes et Angers.
    (les norvégiens vikings de la Loire, probablement les memes que ceux qui s’étaient installés en Irlande préalablement)
    Aujourd’hui, L’ADN de certaines personnes qui ont des origines en bord de loire dans ce coin, confirme bien qu’il y a des ancètres vikings dans leurs lignées.
    (par exemple, le chromosome X de la lignée maternelle (de la mère de la mère de la mère, etc,..) se retrouve aujourd’hui: chromosomes U5a2b, U5a2c, etc,..d’origine scandinave et que l’on retrouve aujourd’hui dans les populations des anciens lieux vikings (islande, ukraine, irlande, orcades, etc,..)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here