Revivez les invasions vikings sur la Loire et découvrez autrement les châteaux de la Loire

Revivre les invasions barbares vikings ! Voici une idée d’excursion insolite pour découvrir autrement les châteaux de la Loire. Dans cette première partie, vous parcourrez la Loire sauvage d'Angers à Rigny-Ussé.

0
191

Les invasions vikings sur la Loire : une idée d’excursion insolite pour visiter les châteaux de la Loire

Les invasions vikings sur la Loire ? On en parle beaucoup en ce moment comme le montrent le succès de la série « les Vikings » sur Canal+, des jeux de rôles et la musique viking métal. Pourtant, peu d’informations historiques sont disponibles. Même imprégnés de cette culture épique, lorsque vous voulez visiter les Châteaux de la Loire, vous ne savez plus trop par lequel commencer. Si vous les connaissez déjà, vous cherchez une façon originale de les redécouvrir. La politique de loirexplorer.com étant de tester pour vous et partager nos coups de cœur, nous sommes parti à la poursuite des vikings sur la Loire et ses affluents. Ou plutôt, poursuivis par les vikings, nous avons découvert une idée d’excursion insolite pour visiter autrement ces merveilleux châteaux.

Pourquoi les vikings ?

  • Parce que pour se protéger des attaques vikings qui remontaient la Loire et ses affluents, on a construit des mottes féodales qui deviendront à la renaissance, les magnifiques châteaux de la Loire que vous connaissez.
  • Et puis parce que les invasions vikings ont indirectement donné la puissance aux seigneurs qui, protégeant les villes et les campagnes, prendront conscience de ce pouvoir. Ce qui développera la féodalité et plus tard leur donnera envie de montrer ces signes de richesse en construisant… Des Châteaux de la Loire.

Remontez le temps jusqu’au IXe siècle

Voici quelques lieux célèbres ayant subits les attaques des Vikings (Peu d’informations historiques étant disponibles, certaines dates peuvent être sujettes à caution)

D’après les dates de mises à sac connues sur la Loire, il semblerait qu’il y aurait peut-être quatre principales campagnes sur 50 ans (853, 856, 869, 903). Les premières expéditions vikings sur la Loire, jusqu’en 853 ne seraient que des essais pour éprouver la résistance de l’adversaire. Celles à partir de 860, sont des invasions barbares vikings planifiées et organisées, souvent lancées à partir d’une base forte où ils hivernent en embouchure de rivière comme sur l’Île de Noirmoutier. A partir de 900 les Vikings colonisent.

À quoi ressemble la Loire au temps des invasions vikings sur la Loire

Plantons le décor. Imaginez-vous sur la Loire à l’époque du Moyen Âge. Entre Gien et Orléans, elle est sauvage mais entre Angers et Tours, elle est immense, tel un océan avec des reflets incroyables au coucher du soleil. À Orléans, sa largeur varie de 350 à 450 mètres mais dans l’estuaire, entre 1 et 4 kilomètres. La Loire est nature, parsemée de châteaux de la Loire plus beaux les uns que les autres. Cependant, la Loire est rapide. Sa pente atteint 0,40 m par kilomètre vers Blois alors que celle de la seine ne dépasse pas le 0,07 m par kilomètre. Son vaste bassin est exposé aux inondations fréquentes. Tout cela suscite, malgré l’émerveillement, une certaine appréhension lorsqu’on la longe sur les petites routes au bord de l’eau entre Angers et Saumur. Serait-ce la hantise des invasions vikings ?

Une nature pas si différente de la nôtre

invasions vikings sur la Loire barbares fleuve
La Loire à Mesves sur Loire

À cette époque, parmi les saules pourpres et les peupliers noirs, vous rencontrez des castors, braconnez des lapins de garenne. Sous l’œil attentif du martin-pêcheur d’Europe, le héron cendré, le canard noir et blanc (Fuligule morillon), vous pêchez le saumon atlantique ou l’anguille européenne qui, se reproduisant dans la mère des Sargasses, remonte la Loire. Tandis que le Balbuzard tournoie dans le ciel, ça et là, des moutons, proches de la race solognote paissent dans les prairies du bord de Loire.

Le climat aussi ressemblait à celui d’aujourd’hui

Une période chaude faisant fondre les glaciers de l’Artique  permet des récoltes plus abondantes pour les paysans, bien qu’en 873, une invasion de sauterelles ait provoqué la famine dans toute l’Europe. Pourtant, la vie n’est pas facile. Si vous êtes paysan, vous travaillez toute la journée pour survivre, mangez de la bouillie d’avoine. Vous portez des vêtements noirs, gris, blancs ou marrons, les seuls autorisés par le code vestimentaire. Alors la religion est pour vous un soutien.

Protégez nous Seigneur de la fureur des Vikings

invasions vikings sur la Loire
photo via photopîn.com – licence creativecommons-nc-nd/2.0

Vous voici à Fleury, près d’Orléans, en ce mardi 18 août 865, à l’heure de la messe. Tout le monde se prosterne devant la procession des reliques de Saint Benoît rapportées du Mont-Cassin en Italie.

Les Vikings attaquent

Soudain, surgit du fleuve une horde de Vikings vociférant. Débarqués d’une vingtaine de langskips (certains disent cent), ils sont près d’un millier de pillards, habillés de cottes de maille ou de vêtements de cuir, recouverts de lamelles de métal, armés de couteau, de hache, d’épée (la célèbre Ulfberht). Conduits par un certain Hastein, les envahisseurs barbares se précipitent sur ce qui est le plus facile à piller et ce qui a le plus de valeur : l’argent et les esclaves qu’ils peuvent revendre aux arabes. Ils massacrent et brûlent l’Abbaye de Fleury pour annihiler la résistance. Le feu est synonyme de diable en ce temps-là. Sur le mur ouest du croisillon nord du transept de l’abbatiale de Saint-Benoît, subsiste une tête sculptée, peut-être le portrait d’un certain Rainaldus ou Rögnvald qui mourut après avoir dévasté l’abbaye. C’est ainsi que vous faites connaissance des invasions vikings sur la Loire.

Les invasions vikings sur la Loire ont leur base sur l’Île de Noirmoutier

Ils se replient avant que la défense n’ait pu s’organiser. À partir de leur base fortifiée notamment sur l’Île de Noirmoutier, il ne leur a fallu qu’une semaine pour franchir 350 km et relier Nantes à Orléans. On ajoutera aux prières du Notre Père « Protégez nous Seigneur de la fureur des Vikings ». Que faire pour arrêter ces invasions barbares ?  Les monastères, les villes et même le roi devront-ils consentir indéfiniment à leur verser des tributs les « danegelds » pour obtenir leur départ ?

Qui sont ces fameux envahisseurs vikings ?

invasions vikings sur la Loire
photo via photopîn.com – licence

Le mot « viking » signifierait « celui qui va piller de baies en baies (vik en danois) ». L’histoire des Vikings nous apprend que, plus que des guerriers envahisseurs barbares, ils étaient avant tout des commerçants. Ils s’associaient pour financer la construction de langskip ou knörrs (et non pas drakkars mots apparu au XIXe siècle). Les vikings partaient en expédition à la recherche de marchandises. Ils ne dédaignaient cependant pas piller quand la négociation n’allait pas suffisamment à leur avantage ou quand les vendeurs étaient trop faibles. Ils avaient aussi le goût de l’aventure. Chacun reconnaîtra que traverser la mer du Nord pour aller en Islande, n’est pas une sinécure. Ce seraient surtout les Danois qui écumèrent sur la Loire, l’Indre et le Cher. Les Suédois explorèrent la Volga jusqu’en Asie Centrale et les Norvégiens, le Groenland et l’Amérique.

château d'Anger invasions vikings sur la Loire barbaresAngers est mise à sac par le démon de la Loire Hastein Hasting

Rassurez-vous, LoireXplorer vous sauvera de ce raid viking sur la Loire en vous emmenant vous réfugier à Angers en  870. Mais Hastein est entrain de mettre à sac la ville de ce futur château de la Loire. Il s’installera dans la ville en 872.

Hastein, le démon de la Loire

Curieuse histoire que celle de ce Hastein ou Hasting, rusé comme un renard. Danois, Norvégien ou bien peut-être né près de Troyes. Il a sévit jusqu’en Italie. On raconte qu’encerclé par les soldats de Robert le Fort, dans l’église de Brissarthe au nord d’Angers, il s’aperçut que ceux-ci se reposaient un instant en enlevant leur armures. C’est alors que Hastein sortit brusquement et tuant Robert le fort lui-même, réussit à s’enfuir. Il deviendra Comte de Chartres en 882. Dix ans plus tard, il revendra son comté pour repartir et attaquer l’Angleterre. Finalement, une motte castrale sera érigée qui deviendra le château d’Angers.

ou observer le brame du cerf loirexplorer.comProfitez-en pour aller découvrir au château d’Angers, l’extraordinaire tapisserie de l’Apocalypse, le plus important ensemble de tapisseries médiévales subsistant au monde.

Pourquoi les Vikings sont-ils venus ravager le Val de Loire ?

La flotte frisonne, établissant les liens commerciaux entre l’Europe Centrale et la Scandinavie a été anéantie par Charlemagne. Les routes commerciales sont bloquées par les musulmans. Ces commerçants sont alors obligés de venir eux même chercher les marchandises dans nos contrées. De plus, chez les scandinaves, l’héritage ne va, à cette époque qu’au plus vieux des fils. Il était donc tentant pour les autres de ramener gloire et richesse au terme d’une aventure en Val de Loire. Le roi était alors occupé à lutter contre Les Bretons. L’Aquitaine, quant à elle, menaçait de faire sécession et l’aristocratie revendiquait de nouveaux pouvoirs. Se propagent alors les invasions barbares vikings.

les Ponts de Cé
Glabb licence Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0

Les invasions barbares vikings sont à l’origine des Ponts de Cé

Éloignons nous d’une lieue et demie (7 km), en 869. Au Moyen Âge, le confluent de la Loire et de la Vienne se serait déplacé de Candes-Saint-Martin (sa place actuelle) jusqu’aux Ponts-de-Cée. Le roi Charles le Chauve décide d’y construire un pont fortifié afin de bloquer la remontée de la Loire aux pillards vikings.

ou observer le brame du cerf loirexplorer.com

Entre Les Ponts-de-Cé et Langeais, découvrez la Loire sauvage: une pure merveille. Longez la par les petites routes (D55, D132, D751, D947, D7, D952, D16).

Saumur devient un désert

Château de Saumur invasions vikings sur la Loire barbaresPoursuivis par ces diables de Vikings, nous remontons la Loire jusqu’à Saumur. En 866, domine un castrum dit « le Tronc » futur château de la Loire. Nous y retrouvons l’abbé du Mont-Glonne. Il décrit la ville comme « cruellement et souvent attaquée par les féroces Normands, ennemis de Dieu, au point que cette province, jadis si belle à voir, est redevenue un désert et que toute vie en a été chassée ».

ou observer le brame du cerf loirexplorer.com

On affirme que les habitants du Saumurois sont allés se cacher « dans des grottes souterraines à Doué-la-Fontaine». Le Mystère des Faluns, promenade scénographique souterraine est à voir absolument.

Ussé, le château de La Belle au bois dormant, appartenait à un Viking

Château d'UIssé Château de Saumur invasions barbares vikings sur la LoireQuittant un instant la Loire pour l’Indre, nous espérons le salut mais ils sont déjà installés à Ussé. Le premier propriétaire de ce château de la Loire, en 1004, serait d’ailleurs un Viking. Il s’appelle Gueldin 1er de Saumur (dit Le diable de Saumur). Il édifiera la première forteresse en bois.

ou observer le brame du cerf loirexplorer.com

Le château d’Ussé, deviendra, entre autres, le célèbre château de la Belle au bois dormant.

Découvrez comment des mottes castrales sont dues aux vikings

Lisez la suite de notre excursion insolite sur les vikings et les châteaux de la Loire. Nous irons de Tours à Vierzon. Vous pourrez voir pour la première fois reconstituée en 3 dimensions une motte castrale. Il existe d’autres lieux concernés par les invasions barbares vikings sur la Loire. Nous enrichirons ce sujet par de nouveaux articles au fil des découvertes. Vous pouvez nous aider en nous envoyant vos commentaires et vos photos.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here