Le vrai roi Richard Cœur de Lion est-il à l’Abbaye de Fontevraud en Val de Loire ?

Si vous visitez l'Abbaye de Fontevraud, vous verrez de beaux gisants mais si vous lisez d'abord l'article de LoireXplorer, vous y rencontrerez le vrai roi Richard Cœur de Lion et vous aurez quelques surprises.

(Dernière mise à jour: 5 décembre 2017)

Où est enterré Richard Cœur de Lion ?

Notre histoire « Richard Cœur de Lion et l’Abbaye de Fontevraud«  commence par une vidéo sur « Confession d’Histoire ». Une série youtube remarquable tant par son humour que sa qualité. Le plus célèbre roi d’Angleterre, nous y explique qu’il est enterré à l’Abbaye de Fontevraud. Eh oui, Richard Coeur de Lion se trouve dans la Vallée de la Loire, près de Saumur. Mais tout à coup, que vois-je, qu’ouïs-je ?

Richard Cœur de Lion ne serait-il pas ce personnage légendaire ?

Richard Cœur de Lion, pour lequel le fameux Robin des Bois, prince des voleurs de la forêt de Sherwood, auraient sacrifié sa renommée, sa vie, ne serait qu’un rustre, bisexuel (Bon ! il est quand même libre de ses sentiments), se souciant fort peu de ses proches et encore moins de ses sujets anglais. Mon sang ne fait qu’un tour. Partant moi aussi en croisade, à travers les routes de Touraine, je décide d’enquêter auprès de l’intéressé, du moins ce qu’il en reste.

logo loirexplorer.com5 anecdotes insolites sur Richard Cœur de Lion

  1. Il est le plus célèbre roi d’Angleterre alors qu’il n’y a passé que six mois et qu’il ne parlait pas anglais.
  2. Contrairement à la légende de Robin des Bois il était peu apprécié de ses sujets anglais.
  3. Il est le premier à avoir renoué avec la victoire après l’échec de la deuxième croisade.
  4. Son plus grand rêve était de délivrer Jérusalem mais il n’a j’aimais pu le concrétiser.
  5. Bien que porté sur le combat, il était poète.

La plus belle route pour découvrir Richard Cœur de Lion et l’Abbaye de Fontevraud

Prenez les petites routes, si belles et sauvages, serpentant à travers les collines du sud de la Touraine. En trois départements, vous traversez de vieux villages typiques. Voici Chedigny, orné de roses anciennes. Puis apparaissent Cormery et son abbaye, détruite pendant les guerres de religion, la forteresse de Montbazon, le château de Candé. Tout près, se trouvent le château d’Azay le Rideau, les jardins du château de la Chatonnière. Vous abordez Chinon, non loin du Château du Riveau. Le voyage est déjà une fabuleuse aventure.

L’abbaye de Fontevraud, une histoire des plus étranges

Enfin, vous apercevez le clocher de l’Abbaye de Fontevraud, dominant le village qui l’entoure. Savez-vous que le plus grand ensemble monastique d’Europe fut fondé par un ermite qui avait l’habitude de dormir dans les bois, au milieu des femmes pour « éprouver sa chasteté » ? Devenue nécropole royale avec Henri II Plantagenet puis désaffectée à la révolution, l’abbaye fut reconvertie en « une des plus dures prisons de France » jusqu’en 1963. Que devaient ressentir les prisonniers en passant devant les sarcophages royaux ? Inscrite au patrimoine de l’UNESCO en 2000, elle est actuellement un centre de culture « décentralisée ». En même temps hôtel Fontevraud, elle attire plus de 200 000 visiteurs par an.

Où voir le gisant de Richard Cœur de Lion à l’Abbaye de Fontevraud

Richard Coeur de Lion Abbaye de Fontevraud
Gisants de Fontevraud: au premier plan, Richard Coeur de Lion Abbaye de Fontevraud. A sa gauche, Isabelle d’Angoulême. En haut à gauche: Aliénor d’Aquitaine. A droite Henri II Plantagenet.

Mystérieux monde que cette Abbaye de Fontevraud. Vous y rentrez par une grande cour où se mêlent bâtiments du Moyen Âge et édifices du 18e, jardins insolites et cloître reposant. Dans l’église abbatiale, vous êtes saisis par l’immensité du lieu. Richard est là, entouré de sa mère, de son père et de sa belle sœur. Impossible de les manquer. Pourtant, bizarrement, le personnage le plus célèbre du Moyen Âge, joufflu, paisible, ne semble pas correspondre au portrait de « Confession d’Histoire ».

Qui se cache derrière Richard Cœur de Lion

Pour dresser un portrait robot ressemblant, Je dois, au moins virtuellement, retrouver des témoins. Finalement quelques chroniqueurs du Moyen Âge, plus ou moins objectifs, finissent par confesser que Richard Cœur de Lion serait né le 8 septembre 1157, à Oxford, en Angleterre mais aurait vécu toute son enfance en Aquitaine. Troisième fils d’Aliénor d’Aquitaine et en même temps son préféré, Richard n’était pas destiné à devenir roi mais sa mère l’aurait poussé à se révolter contre son père et prendre la couronne. Il est vrai que ce dernier aurait fait sa maîtresse de la princesse Adèle, pourtant promise à Richard. C’est une histoire compliquée. Coup de théâtre, peu après son accession au trône en 1189, il décide de se joindre à la troisième croisade et délaisse son royaume d’Angleterre. Alors était-il un fils oppressé voulant s’affirmer ou bien avait-il de vraies raisons de partir au loin ?

Richard Cœur de Lion était-il un sombre personnage ou bien le plus preux chevalier du Moyen Age ?

Les premières années du règne de Richard Ier sont, paraît-il, marquées par la violence et les pillages. Partout, les bûchers et les gibets se multiplient. Les taxes sont augmentées. La majeure partie du trésor de son père dépensé pour financer ses expéditions en Terre sainte. Bref, Richard Cœur de Lion semblait ne pas être plus apprécié par ses sujets anglais que son frère Jean sans terre. La légende est mise à mal.

A quoi ressemblait réellement le roi Richard Cœur de Lion

Richard Coeur de Lion Abbaye de Fontevraud
Voici Richard Coeur de Lion

Déjà, le véritable visage du roi Richard commence à apparaître. Vous seriez sans doute intimidés par ce rouquin de stature moyenne, taillé pour la guerre, peut être obèse à la fin de sa vie. Bon vivant, poète, il aurait eu l’habitude de dormir dans le même lit avec Philipe Auguste. Toutefois, de tels agissements n’étaient pas rares, au Moyen Âge, pour des raisons de sécurité, de confidentialité et de chauffage. Opportuniste, fier, à la fois fabuleux combattant et tacticien, Richard était un viking, issu de Rollon. Ce roi « Cœur de Lion » faisait preuve d’un grand courage mais de violentes colères l’amenèrent à prendre des décisions inconsidérées. Il massacra 3000 prisonniers, développant ainsi un sentiment antichrétien durable en Orient. Mais pouvait-il se montrer tolérant ?

Saladin
Photo Ahmed yousri elmamlouk

Comment expliquer alors cette amitié entre Richard Cœur de Lion et Saladin

Lors de la troisième croisade, on raconte que Richard Cœur de Lion, serait tombé malade. Saladin, le plus célèbre chef musulman et farouche adversaire, lui aurait aussitôt fait porter poulets et fruits pour favoriser son rétablissement. Richard Cœur de Lion demanda audience et lui fit offrir de magnifiques faucons. Pendant la bataille d’Arsuf, perdant son cheval, il en aurait reçu deux de Saladin. Pourtant ils ne se seraient jamais rencontrés. Comment comprendre cette relation de la part d’un roi « rustre » ? Leur amour commun pour la poésie les rapprocha-t-il, un instant, dans cet Orient si différent ou bien Richard était-il machiavélique?

Et Robin des Bois dans tout cela ?

Vous connaissez sûrement l’histoire. Capturé lors de son retour de croisade, il est livré à l’empereur Henri VI et doit rester treize mois en Autriche. Je ne sais s’il aurait pu à revenir finalement en Angleterre grâce à la hardiesse de Robin des Bois mais ce qui est sûr c’est que la mère de Richard Cœur de Lion, Aliénor d’Aquitaine a versé, en échange de sa liberté, 100 000 marcs d’argent (soit 34 tonnes, l’équivalent de deux années de recettes fiscale de l’Angleterre). A son retour, il délivra quand même le fameux château de Nottingham avant que son destin ne le rattrapa. Mythe, réalité, à vous de voir !

Richard Cœur de Lion repose-t-il vraiment dans l’Abbaye de Fontevraud ?

Richard Cœur de Lion est mort de façon un peu stupide. Au cours d’un siège, en inspectant le dispositif d’attaque en dehors des boucliers de protection, il reçut un carreau d’arbalète dans l’épaule. Fidèle à son caractère téméraire, il négligea de se faire soigner. Six jours plus tard, Richard mourut de gangrène, le 6 avril 1199, à 41 ans. Il n’aura régné que dix ans. Tradition du Moyen Âge oblige, son cœur, sa cervelle, ses yeux sont à la cathédrale de Rouen et ses entrailles auraient été déposées là même où il fut tué, dans la chapelle du château de Chalus en Creuse, aujourd’hui en ruine. Son corps, une fois dépecé, salé et enveloppé dans du cuir de bœuf (c’était le must pour l’époque), Richard Cœur de Lion est bien enterré à l’Abbaye de Fontevraud mais apparemment, on ne retrouvera jamais ses ossements profanés pendant la révolution.

Où est passée l’épée de Richard Cœur de Lion ?

Il vous reste quand même la possibilité d’admirer le gisant de Richard Cœur de Lion, autrefois dans la crypte de l’Abbaye de Fontevraud. Mais oh ! Surprise, où est passée son épée ? Ce serait la fameuse Excalibur, « dure entaille ou Foudre violente », du roi Arthur. D’après certains mythes, son père le roi Henri II lui aurait confié mais Richard l’aurait cédée au roi de Sicile contre une vingtaine de vaisseaux lors de sa croisade. Quand même, on voudrait casser l’image de Richard Cœur de Lion que l’on ne s’y prendrait pas autrement. Mais qu’il se rassure, sa légende est tenace dans nos âmes d’enfants, avides d’exploits et de chevalerie.

Après l’Abbaye de Fontevraud, longez les bords de la Loire

Château de Rigny-Ussé Belle au Bois dormant
Château de Rigny-Ussé (le château de la Belle au Bois dormant)

Après toutes ces investigations, étonnement, il semble que le Richard Cœur de Lion de « Confession d’Histoire » soit plus proche de la réalité que le gisant de l’Abbaye de Fontevraud. A vous de continuer l’enquête. Mais cela n’enlève en rien le coté extraordinaire de la de la visite de l’Abbaye de Fontevraud. En repartant, découvrez un autre lieu insolite. Vous n’êtes pas très loin de la forteresse souterraine du château de Brézé. Et puis ne manquez pas le mystère des Faluns. Passant par Saumur, suivez donc les bords de Loire, contemplez de nuit Montsoreau, le château de Rigny Ussé : quelle merveille !

logo loirexplorer.comDes liens pratiques sur Richard Cœur de Lion et l’Abbaye de Fontevraud

PARTAGER
Article précédentOù trouver un restaurant ouvert le dimanche soir en région Centre Val de Loire

Responsable et éditeur de loirexplorer.com, je parcours depuis 20 ans la Vallée de la Loire, notre surprenante région du Centre: Loir et Cher, Indre et Loire et Berry à la recherche de nouvelles activités et événements insolites à tester pour vous faire découvrir les petits trucs qui transformeront en réussite votre séjour insolite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez inscrire votre commentaire!
Veuillez inscrire votre nom

wp-puzzle.com logo